Présentation

 Genèse:
Au Niger les villes connaissent une croissance importante et les tendances actuelles montrent que près de 40 % de la population du pays habiteront les centres urbains à l'horizon de l'an 2010. Le rétrécissement de l'espace vital qui caractérise le Niger commande que l'on planifie dès maintenant l'aménagement des villes. Le cadre de vie en milieu urbain est souvent difficile car les populations généralement pauvres qui gagnent la ville s'installent sans moyens dans des quartiers périphériques où infrastructures et équipements font défaut. Les problèmes d'assainissement sont omniprésents et la qualité de vie en souffre considérablement.

En vue de répondre à cette préoccupation, le Gouvernement du Niger a élaboré et adopté en 2001 une stratégie et un plan d'action relatif à l'environnement urbain et cadre de vie, qui fait parti des 6 programmes prioritaires du PNEDD.

Les principes d'intervention proposés dans la stratégie de gestion de l'environnement urbain sont particulièrement novateurs pour le Niger, bien que des pays voisins aient déjà commencé les mettre en pratique. Leur mise en œuvre nécessitera donc d'abord le montage d'opérations pilotes.

Des études sectorielles complémentaires, ciblées sur les points les plus novateurs, seront également nécessaires afin d'accélérer - chaque fois que cela sera possible - l'identification de programmes d'investissements prioritaires, susceptibles d'être soumis aux bailleurs de fonds.

Objectifs:
La stratégie vise les objectifs suivants :

  • assurer une meilleure maîtrise de la croissance urbaine ;
  • améliorer le cadre de vie des populations urbaines ;
  • favoriser un réel changement de mentalité et d'attitude en faveur d'une meilleure utilisation des infrastructures urbaines et d'une gestion rationnelle de l'environnement urbain ;
  • servir d'instrument de mobilisation de toutes les ressources, particulièrement au plan national ;
  • et constituer un pôle d'échange d'informations et d'expériences.   

Le plan d'action:

Les principes d'intervention proposés dans la stratégie de gestion de l'environnement urbain sont particulirement novateurs pour le Niger, bien que des pays voisins aient déjà commenc les mettre en pratique. Leur mise en uvre ncessitera donc d'abord le montage d'oprations pilotes.

Des études sectorielles complémentaires, ciblées sur les points les plus novateurs, seront également ncessaires afin d'acclrer - chaque fois que cela sera possible - l'identification de programmes d'investissements prioritaires, susceptibles d'tre soumis aux bailleurs de fonds.

Partenaires de mise en oeuvre :
Les ministères techniques de l'Etat, Plateforme paysanne du Niger, Comité National de Coordination des ONG et associations de Développement, PNUD, Mécanisme Mondial, etc.

Réalisations:
La stratégie connaît un début de mise en oeuvre avec entre autres :

  1. L'élaboration du schéma directeur d'assainissement de la ville de Niamey avec l'appui du Japon ;
  2. Des actions pilotes dans le cadre du Projet Sectoriel Eau qui se résument à la construction / réhabilitation de 8.000 ouvrages d'assainissement familial (latrines, puisards) pour environ 48.000 personnes, la construction/ réhabilitation de douze (12) toilettes publiques et un programme d'assainissement semi-collectif pour environ 3.000 personnes, la construction / réhabilitation de 37 blocs de latrines scolaires pour environ 16.000 enfants et 800 enseignants sur une période de deux ans ;
  3. Aussi dans le cadre de la mise en oeuvre de la Stratégie, la coopération japonaise a construit une station d'épuration, située l'un des exutoires dans le Gounti Yna, en expérimentant un procédé nouveau pour le Niger à savoir l'UASB ou " Upflow Anaerobic Sludge Banket " ;
  4. les opérations pilotes financées par la coopération japonaise travers la mise en place d'une station d'épuration de type UASB sur le Gountou Yéna et l'assainissement scolaire de type Jyocaso ;
  5. la formation au recyclage des sachets plastiques destinée à la société civile nigérienne en vue de renforcer ses capacités ;
  6. réalisation des opérations pilotes et collecte des ordures ménagères et déchets liquides par des ONG et des GIE ;
  7. la mise en place des latrines publiques et dans certains établissements scolaires de Niamey ;
  8. l'élaboration d'une Etude prospective et de faisabilité sur l'implantation d'un projet de gestion des déchets solides ménagers à Niamey, 2008 sur Financement de l'Agence Canadienne de Développement International ;
  9. l'élaboration d'une Etude de faisabilité de la gestion des déchets solides dans les villes de Niamey et Maradi, 2006. Projet de Développement des Infrastructures Locales (PDIL) ;
  10. l'organisation d'une formation des formateurs (août 2004) sur le recyclage des sachets plastiques ;
  11. élaboration et vulgarisation d'un module d'information et de sensibilisation du public sur la stratégie environnement urbain ;
  12. des actions de salubrité .

 

Publications

ETUDE SUR LES POLLUTIONS ET NUISANCES CAS DE NIAMEYTAHOUA-
MARADI ET ZINDER 
Télécharger 
 STRATÉGIE NATIONALE DE GESTION DE L'ENVIRONNEMENT URBAIN DU NIGER Télécharger
ETUDE DE BASE POUR LA GESTION DES DECHETS SOLIDES DIAGNOSTIC DE LA FILIERE DES ORDURES MENAGERES ET DES DECHETS INDUSTRIELS DANS LA COMMUNAUTE URBAINE DE NIAMEY Télécharger