Présentation

PROJET «  Appui à la mise en œuvre d’Approches Intégrées et Globales de l’Adaptation au Changement Climatique en Afrique  »

 

Présentation:
Les communautés nigériennes sont encore très vulnérables aux effets prévus du changement climatique. Les groupes les plus vulnérables aux effets du changement climatique comprennent les femmes, les enfants, les jeunes, les personnes âgées, les éleveurs, les agriculteurs, les artisans et les commerçants. En plus des effets du changement climatique, un taux de croissance de la population extrêmement élevé (3.3%) met la pression sur les ressources naturelles – une pression qui est susceptible d’être exacerbée par le changement climatique.

Les sécheresses perlées couplées à la dégradation des terres, aux températures maximales extrêmes, aux taux d’évapotranspiration élevés et aux pluies torrentielles très érosives représentent un grand défi pour la productivité agricole et la sécurité alimentaire. Tandis que la disponibilité des terres cultivables diminue avec les sécheresses fréquentes, la croissance rapide de la population accroit l’expansion agricole vers les terres marginales.

 

Il résulte des études réalisées dans le cadre de l’élaboration du PANA du Niger (2006) que les plus importants effets induits du changement climatique sur l’économie et le développement du pays seront:

 

  • une baisse de la production agricole;
  • un déficit du fourrage pour bétail;
  • une pénurie d’eau, notamment un assèchement des mares;
  • un ensablement des mares et du fleuve;
  • un rétrécissement des zones forestières;
  • une baisse de la production halieutique;
  • une baisse de la biodiversité;
  • une hausse de la morbidité
  • une augmentation accrues des dunes de sable ;.

 

Sur la base des priorités retenue dans le PANA, les secteurs prioritaires ciblés par le projet AAP sont l’agriculture; les ressources en eau; la foresterie; la pêche; la santé et l’énergie.

La Composante Niger du Programme d’Adaptation Africain (AAP) ambitionne de mettre l’accent sur le renforcement des réalisations actuelles et le développement des capacités techniques, institutionnelles et humaines pour que le Niger soit plus résilient aux chocs des changements climatiques.

Objectif:
Intégrer l’adaptation au changement climatique dans tous les secteurs clés et dans les processus de développement au Niger.

 

Résultats attendus
Les résultats attendus du projet sont les suivants :

 

  • Des mécanismes de planification dynamiques, à long terme pour gérer les incertitudes inhérentes au changement climatique sont introduits.
  • Des capacités de leadership et des cadres institutionnels pour gérer de manière intégrée les risques climatiques et les opportunités aux niveaux local, régional et national sont renforcés.
  • Des politiques et des mesures de résilience climatique sont mises en œuvre dans les secteurs prioritaires.
  • Des options de financement pour faire face aux coûts de l’adaptation nationale sont étendues aux niveaux local, national et régional.
  • Les connaissances visant à ajuster les processus de développement national pour intégrer pleinement les risques liés au changement climatique et les opportunités sont produites et partagées à tous les niveaux.

 

Réalisations :

  • Etude sur la revue et la compilation des leçons tirées des projets passés et en cours en matière d'adaptation au CC ;
  • Etude sur l’introduction des spécificités liées aux changements climatiques dans le SAP national
  • Etude sur les outils de sensibilisation sur les changements climatiques
  • Etude sur l’élaboration des modules et/ou programmes dans les cours aux niveaux du primaire et secondaire
  • Etude sur l’élaboration des modules et/ou programmes sur l'adaptation à l'université Abdou Moumouni de Niamey et autres institutions de formation
  • Edition d’un bulletin sur les changements climatiques et le développement durable
  • Activités d’information /sensibilisation sur les changements climatiques

Publications

pub1

pub2

.......

 

Photos